Unité EVC-EPR

Cette unité, d'une capacité de 8 lits, héberge des patients en état végétatif chronique ou en état pauci-relationnel.

 

Chaque année, à la suite d’un accident de la route, d’un accident domestique, d’un accident vasculaire cérébral, d’une anoxie cérébrale, etc, de nombreuses familles se trouvent confrontées à la douloureuse situation de voir l’un de leurs proches tomber dans le coma.

L’évolution de ce coma est variable. Elle se fera pour une partie des patients vers un état végétatif.

L’état végétatif est caractérisé par un retour des cycles veille-sommeil avec ouverture spontanée des yeux, normalité des fonctions du tronc cérébral (ventilation spontanée normale) et absence de récupération des fonctions cognitives. Les réponses motrices précisément orientées sont absentes, aucun mot compréhensible ne peut être émis, ni aucun ordre simple exécuté.

L’évolution ultérieure de ces patients se fera soit vers un retour à la conscience soit vers une persistance de l’état végétatif. Ainsi, malgré une prise en charge adaptée d’éveil en rééducation, certains patients seront toujours en état végétatif après trois mois d’évolution.

On parle d’état végétatif chronique (EVC) lorsque cette situation perdure au-delà d’un délai variable selon la pathologie causale, avec un espoir devenu minime d’une évolution vers un retour à la conscience.. Cette condition clinique est qualifiée d’état pauci-relationnel (EPR), lorsque le malade répond à quelques stimulations. En terme de filière de prise en charge, les patients en état végétatif chronique et les patients en état pauci-relationnel constituent une population suffisamment homogène pour pouvoir bénéficier d’une prise en charge commune.

 

Présentation Unité Maine des Capucins

application/pdf 2014PAT123 - presentation Unite Maine (taille speciale).pdf (424.2 kB)